Accueil Sommaire

Hiva Oa Pratique Excursions Hébergement Photos

 Festival des Arts des Marquises à Ua Pou en 2007
Matavaa O Te Henua Enana

photos copyright Eric OLIVIER

Le dernier Festival des Arts des Îles Marquises a eu lieu à Ua Pou du 16 au 20 décembre 2007 sur le thème de "Te Tuhuka", les porteurs de savoirs..

On a célébré à cette occasion les 20 ans du MATAVAA O TE HENUA ENANA, car le 1er festival des Marquises a eu lieu en 1986-87. Le président du comité organisateur était Benjamin TEIKIHUUPOKO.

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Les pics de Ua Pou

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
La pirogue de Nuku Hiva

Décembre 2007 : Septième Festival des Arts des Marquises

En 1970, le renouveau culturel, stimulé par la toute nouvelle association « Motu Haka », se manifeste à travers le réveil de la langue marquisienne, les recherches généalogiques et légendaires et la création du Festival des Arts des îles Marquises. Celui-ci a permis à nombre de pratiques traditionnelles de revivre au cours de plusieurs jours de fête réunissant les forces vives de tout l’archipel et les émissaires d’archipels de tout le Pacifique.

Depuis 1986, le festival des arts des îles Marquises se déroule alternativement à Ua Pou, Nuku Hiva et Hiva Oa.
Cette année, c’est à nouveau à Ua Pou que les délégations de chaque île de l’archipel se sont réunies durant quelques jours de festivités pour partager les connaissances et le savoir faire ancestral.

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Rapa Nui

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Mata de Nuku Hiva

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Les Rapa Nui investissent la pirogue de Nuku Hiva

Le thème du premier festival était Matavaa o te Fenua Enata, l'éveil des îles Marquises, celui du septième est «Te Tuhuka » (tuhuna dans le groupe sud-est).
Autrefois, ce nom, était d’abord donné aux conseillers administratifs qui se reconnaissaient, lors des cérémonies, par une sorte de bonnet conique en feuille de cocotier tressée. On le donnait aussi aux maîtres spécialistes, véritables artistes qui jouissaient d’une grande considération en vertu de leur habilité technique qu’ils soient érudits, tradipraticiens, compositeurs de chants, danseurs, tatoueurs, sculpteurs ou maître d’oeuvre…
Pour rester vivantes, les connaissances doivent être transmises aux générations montantes, pour s’enrichir elles doivent être partagées.
Renouant avec la tradition des grands koina, les Marquisiens expriment leur identité à travers une grande fête qui offre l’occasion à chaque artiste de montrer son savoir faire dans l’art culinaire, les chants, les rythmes et les danses, les costumes, la médecine traditionnelle, l’art du tatouage, la sculpture.

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Nuku Hiva

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Chef de danse de Nuku Hiva

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Rapa Nui

Le dimanche 16 décembre à 10h du matin, après la célébration des cultes catholiques et protestants, l’arrivée de la pirogue double de Nuku Hiva dans le petit port de Hakahau a précédé l’ouverture du festival.
Le stade de football, aménagé pour l’occasion comme un gigantesque tohua, a permis à toutes les délégations de se réunir sur le même espace et à chacune de présenter une petite prestation face à la tribune officielle installée en amont. Le côté droit abritait la production des différents arts traditionnels (sculptures, tapa décorés, bambous gravés, bijoux, bouquets de senteurs et huiles parfumées), les deux autres côtés, bordés de palmes de cocotier, étaient occupés par la population rassemblée.

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Hoani de Nuku Hiva

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Hitapu de Hiva Oa

Le festival est aussi l’occasion de retrouver et de restaurer les lieux mêmes où les ancêtres se réunissaient pour faire la même chose : rivaliser d’adresse, de beauté et de prestige, comparer et échanger. Le rituel consistant à saluer le site et la mémoire de ceux qui l’ont construit avant de l’investir pour les festivités du jour marque le respect pour cette culture que les vivants désirent retrouver. On peut seulement regretter que les travaux de restauration et d’étude ne commencent que trop tardivement pour arriver à un stade totalement satisfaisant.
L’idée était bonne de répartir la population festivalière trop nombreuse sur deux sites anciens différents. Le nombre des participants n’excédait pas, ainsi, leur capacité.

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Nuku Hiva

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Marie-Glenda, Miss Hiva Oa

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Cyril chef de danse de Tahuata

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Rapa Nui

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Ua Pou

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Ua Pou

L'effort technologique est arrivé, cette fois, à son comble avec un matériel (amplificateurs, table de mixage, projecteurs) qui, s’il n’est pas mieux maîtrisé, risque de réduire le festival au rang de grand spectacle. A partir de la deuxième soirée, le montage d’une scène derrière laquelle ont été projetées des images des festivals précédents, le nombre des délégations extérieures et le temps accordé à leurs prestations, font partie des dérives qu’il faudra éviter dans l’avenir afin de garder l’authenticité de ce rassemblement traditionnel. La scène, inutile, a pris la place qu’auraient pu occuper les danseurs des autres îles, l’échange était ainsi perturbé. La technologie peut offrir ce qu’elle a de meilleur sans écraser l’âme du festival à condition de la maîtriser.

Pour conclure, le festival a joué son rôle de partage et de rencontre, soulevant les enthousiasmes, les déceptions et les interrogations, sur le thème de l’identité culturelle de chaque île et de l’archipel et de la parenté des peuples du Pacifique.

Catherine Chavaillon
 

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Ua Pou

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Ua Pou

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Ua Pou

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Ua Pou sur le site Te Hopu, spécialement construit pour ce matavaa

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Nuku Hiva

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Hiva Oa

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Nuku Hiva

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Hiva Oa

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Hiva Oa

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Hiva Oa

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Kohu, chef de danse de Nuku Hiva

suite des photos (page 2) sur le festival 2007 à Ua Pou                  (copyright Eric OLIVIER)

 

Accueil Sommaire Hiva Oa Pratique Excursions Hébergement Photos

Conception WEB  par Eric OLIVIER                visitez le site WEB du Collège Sainte Anne à Atuona Hiva Oa : www.ddec.pf/cesa