Accueil Sommaire Hiva Oa Pratique Excursions Hébergement Photos

 Festival des Arts des Marquises à Ua Pou en 2007 page 3

photos copyright Eric OLIVIER   (taper l'adresse mèl sans espaces) tupapaumarquises @ gmail.com

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Rurutu prépare la popoi

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Toa Vii Fenua, marquisiens de Tahiti

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER     7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Toa Vii Fenua, marquisiens de Tahiti

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Toa Vii Fenua, marquisiens de Tahiti

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Toa Vii Fenua, marquisiens de Tahiti

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Helena Vaatete Hiva Oa

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
chef de danse Patrice Kaimuko de Hiva Oa

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Kahu, maître de la danse de l'oiseau (Fatuiva, Hiva Oa)

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Saco Hiva Oa

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Nuku Hiva

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Jeux de mains...

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Groupe de Nuku-Hiva

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Groupe de Nuku-Hiva

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Danseuses de Nuku-Hiva (Ornella)

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Tefa de Hiva Oa

 

Mais les arts marquisiens sont multiples, en voici quelques aspects...

THEME DU MATAVAA : TE TUHUKA

« TE TUHUKA », terme définissant les fonctions spécifiques de tous ceux et celles qui détiennent les savoirs, les savoir-faire, ceux qui invoquent les Dieux et divinités, pour la bonne marche et la réussite de leurs activités respectives. Au font, ce sont des artistes à part entière qui ont contribué au peuple marquisien de vivre ou de survivre au « HENUA ENANA », Terre des Hommes.

Voici la nomenclature de ces principaux artistes :

TUHUKA Àto haè : maître constructeur de case ;
TUHUKA Patu tiki : maître sculpteur, tatoueur ;
TUHUKA Haika : tradipraticien, médecin ;
TUHUKA Vaka : maître constructeur de pirogue ;
TUHUKA Kooka : maître fabricant de plats, de récipient à « popoi », « kaaku », « poke », etc.… ;
TUHUKA Taai paaha : maître fabricant de cercueils ;
TUHUKA Ua ma : maître qui creuse des silos, des trous pour conserver le fruit de l’arbre à pain : mei, uru, pour en faire du « ma »;
TUHUKA Avaika : maître qui transmet les différentes techniques de pêche ;
TUHUKA Heetai : maître navigateur ;
TUHUKA Ta tapa : maître(sse) de la fabrication du « tapa » (tissu végétal) ;
TUHUKA Ùpe paepae : maître qui édifie les plateformes en pierres : ùpe, paepae, meàe, tokai, tohua koìka etc.… ;
TUHUKA Matatau : maître en généalogie ;
TUHUKA Tekao : maître de la parole, du beau parlé, orateur ;
TUHUKA Tatau : maître de mathématiques : compter, mesurer, évaluer etc… ;
TUHUKA Haakakai, akakai : maître conteur, historien, …et d’autres encore.

Mais le plus prestigieux de tous est le « TUHUKA OOKO ». Il doit conserver les traditions renfermées dans des chants pour la plupart mystérieuses à eux-mêmes, et qui s’exécutent dans les grandes fêtes. Les candidats à ces hautes fonctions sont astreints à des observances nombreuses et pénibles, mais sacrées.

Il leur est défendu de porter des colliers ou des habits couverts de safran, de s’oindre d’huile le corps et les cheveux. Ils doivent garder la continence, la sobriété (pas de kava !) et s’abstenir des bains de mer, au moins le jour. Les discours lascifs et les éclats de rire, les jeux, leur sont également prohibés et d’autres interdits encore !...

Il ne s’agit pas pour nous d’un retour vers le passé mais de la continuité de transmission évolutive de nos traditions culturelles.
Notre souci majeur est de construire pour l’avenir, de motiver la jeunesse en valorisant l’identité marquisienne et plus particulièrement dans sa langue et ses arts…
Voilà le défi que nous proposons de relever.

Motuhaka

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Eliane, Hiva Oa; Tressage de couronne

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Tressage palme

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Tressage fa'a (pandanus)

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Sculpteur sur bois

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
sculpteur sur pierre

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER 7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER 7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER

 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Tahia de Hiva Oa

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Pehe, jeu de ficelles par le groupe Puna Reo

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
patu i te tiki ;  Tatoueur
 

 

 

 
 

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Totoko : échasses

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Tuhipahu, jeune danseur de Hiva Oa

7e festival Marquises Ua Pou 2007 photos copyright Eric OLIVIER
Les pics de Ua Pou vous disent à bientôt : A pae...

 

eric Olivier; 7e festival Marquises Ua Pou 2007; photo  Eliane Garganta
Le photographe aussi a été photographié...

 

Retour au sommaire du festival des arts

Les informations ci dessous proviennent de la page d'un blog sur le festival de Ua Pou :

 

Festival des Arts & Cultures du 17 au 20 Décembre 2007 à UA-POU, Marquises
Cette 7ème édition du MATAVAA O TE HENUA ENANA aura pour thème les TUHUKA : les maîtres, les savants, les techniciens, les spécialistes qui possèdent les savoirs, les savoir faire des temps anciens. Le Festival des îles Marquises est désormais un événement incontournable pour la transmission des savoirs hérités des Tupuna, les ancêtres, eux-mêmes descendants des prestigieux navigateurs qui peuplèrent les îles du grand triangle polynésien dans l’Océan Pacifique Sud.
 

A chaque édition, il incite les Marquisiens à puiser dans la tradition dont les derniers Tuhuka encore vivants restent les témoins pour transmettre la langue et la culture qui ont survécu à tous les périls qui les ont menacées et que les Tuhuka ont failli emmener avec eux, dans le grand océan, quand ils furent terrassés par mille maux inconnus. La mort planait alors sur HENUA ENANA, Terre des Hommes. Mais certains furent sauvés et purent maintenir leurs savoirs.

   Selon les mythologies et les légendes, les travaux des chercheurs, chaque TUHUKA possède des dieux tutélaires. Par exemple les dieux des TUHUKA HEE TAI, les maîtres navigateurs, sont TEAHUMOANA, dieu principal de la mer, MOETAI dont le nom signifie « Couché à la mer » est le dieu des navigateurs au loin. Les incantations, les chants et danses, l’art culinaire, le tatouage, les objets sculptés, les outils servant à naviguer (pagaies, écopes, voiles, pirogues, balanciers…) sont dédiés aux dieux pour obtenir leur protection.

Des intervenants, défenseurs de la culture marquisienne, spécialistes éminents à l’échelon local, régional ou international sont invités à démontrer et à transmettre les savoirs culturels. Les ateliers seront conduits par des jeunes sous la responsabilité des TUHUKA avec pour objectif d’encourager l’échange, le partage, et de créer des initiatives nouvelles.

Dix ateliers de « TE TUHUKA » sont proposés : 1-Tradipraticiens et masseurs traditionnels. 2-Maquettes de pirogues traditionnelles spécifiques à chaque île et région : pirogues de pêche, pirogues de guerre, pirogues transocéaniques. 3- Tatouage : dessins & motifs de tatouage. 4- Sculpture : sur bois, pierre, os et autres matières. 5- Senteur : « Kekaa », plantes odoriférantes, couronnes. 6- Tressage : pandanus, palmes de cocotiers, fibres végétales. 7- Art Culinaire : techniques de conservation des aliments pour les voyages au long cours, les plantes, les tubercules : taro, « Kumara », igname. 8- Pêche : le matériel & techniques de pêche traditionnelle. 9- Danses et chants, rituels, mythes et légendes. 10- Confection d’armes traditionnelles : casse-tête : ùù, javelot : Taa keo, fronde : maka .

Plus de 1800 participants venus des six îles Marquises, des autres archipels de Polynésie Française, des délégations de Nouvelle Zélande, Hawaï, île de Pâque, Wallis et Futuna, de Nouvelle Calédonie et même de Métropole se rejoindront pour ces quatre journées culturelles.

 

lien externe: Voir aussi une page sur le dernier festival sur le  blog "tahitinui.blog.lemonde.fr" de Ua Pou
lien externe: renseignements supplémentaires sur le festival sur le site WEB Tahiti Tourisme:
Lien externe : photomarquises

Retour au sommaire du festival des arts

 

Accueil Sommaire Hiva Oa Pratique Excursions Hébergement Photos

Conception WEB  par Eric OLIVIER                visitez le site WEB du Collège Sainte Anne à Atuona Hiva Oa : www.ddec.pf/cesa