Artistes sommaire

Accueil Activités Excursions Hébergement Hiva Oa pratique

Précédente ] Remonter ] Suivante ]

Artiste  Marquisien habitant à Tahiti ayant exposé une oeuvre dans la maison du Jouir

UEVA TANE

Ueva Tane

Ueva Tane est à l'origine de quelques oeuvres que nous connaissons tous en Polynésie, parmi lesquelles nous pouvons citer :
- le tableau qui orne les chéquiers et les cartes magnétiques de la banque Socredo,
- le logo du 10e championnat international de Vaa,
- le logo du blue Marathon de Moorea

UEVA TANE se qualifie plutôt de dessinateur autodidacte. Mais depuis un an, il s'essaie à l'aquarelle, par laquelle il tente d'exprimer à sa manière, la culture traditionnelle ma'ohi et son symbolisme narratif.

 

MAHAKATAUHEIPANI

MAHAKATAUHEIPANI est le nom d'une princesse de Hapatoni (île de Tahuata) qui fit, bien avant l'arrivée des premiers missionnaires, un étrange rêve. Elle eut la vision de deux lumières et d'un personnage, vêtu d'une robe blanche, qui se tenait debout sur un paepae. Quelques années plus tard, son rêve devint réalité quand elle vit, pour la première fois, un homme d'Eglise!
Par ailleurs, à Hapatoni, il existe un vestige très particulier : sa route !... qui a été entièrement réalisée en pierres par les habitants des quatre villages ennemis de Tahuata ! Ce travail titanesque fut imposé par une Reine Marquisienne qui parvint ainsi à restaurer la paix entre les quatre villages.
Il faut également savoir que, mystérieusement, la baie de Hapatoni était un lieu de passage annuel d'un extraordinaire banc de bonites ! Cela donnait lieu à une joyeuse partie de pêche, sous les acclamations des villageois.

MAHAKATAUHEIPANI

TAUTAI 'OFA'I

 

TAUTAI 'OFA'I

TAUTAI 'OFA'I ou la fameuse pêche aux cailloux durant laquelle une armada de piroguiers munis de pierres solidement attachées à une corde, frappe la surface de la mer de manière à effrayer les poissons du lagon ou à les chasser vers le rivage où les villageois, formant un large demi-cercle et tenant des palmes en guise de barrière naturelle, les attendent. Dès l'arrivée des poissons, les villageois referment le piège. Les poissons sont piqués aux harpons ou attrapés à mains nues. Les poissons vivants sont déposés dans des nasses en bambous et les autres enfilés en chapelets et distribués équitablement entre tous les villageois

Conception WEB  par Eric OLIVIER

page suivante:  

Accueil Activités Excursions Hébergement Hiva Oa pratique